Le pourquoi de ce blog

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Ce blog a été créé pour vous prévenir du saccage qui se prépare dans la ville de Cahors : un hôtel de luxe va être construit à 200 m du Pont Valentré (classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO), occasionnant aussi la destruction irrémédiable d’un site archéologique majeur sans aucune fouille préalable.

C’est à VOUS qu’il revient de se mobiliser. Ce blog a pour objectif de créer un lieu de rencontre entre personnes soucieuses de la sauvegarde du Patrimoine et désireuses de s’unir pour s’élever contre ce projet.

Par le biais de ce blog, entrez en contact et organisez vous en associations, groupements ou même à titre individuel pour faire connaître votre opinion sur ce scandaleux projet.

Rassemblez vous, manifestez, faites une pétition, questionnez les acteurs locaux de tous bords sur ce vandalisme programmé.

Une fois de plus, c’est à la population qu’il revient de sauver notre Patrimoine et celui de nos enfants.

 

Précisions sur le site archéologique

(D’après les informations des radios et journaux locaux)

 

Suite au projet de construction d’un hôtel de luxe sur les rives du Lot – à 200 m du Pont Valentré – un diagnostic archéologique a été effectué par l’INRAP en 2011 sur une parcelle d’environ 4000 m².

Des ouvertures – à hauteur de 10 % de la surface à construire – ont été dès lors réalisées. TOUTES étaient positives et ont permis de mettre au jour un ensemble monumental avec bassins, enduits, plaquages de marbres etc. L’édifice en lui même est parfois conservé sur plus de 1m50 de hauteur.

Thermes ? Édifice cultuel lié à l’eau ? Rappelons que le nom antique de Cahors est Divona, déesse des sources dont la fontaine des Chartreux, situé sur l’autre rive du Lot, a été un lieu de dévotion à l’époque gallo-romaine.

Face à ce résultat inattendu et d’une très haute importance scientifique et patrimoniale, les archéologues ne pouvaient envisager une autre décision que celle d’une prescription de fouille et ce sur l’ensemble de la parcelle, avant la construction de l’hôtel.

Hors, à leur grand étonnement, le Service Régional de l’Archéologie a autorisé un permis de construire sans prescription de fouille exhaustive.

Face à ce scandale qui nous renvoie aux heures sombres des destructions sauvages des sites qui ont duré jusqu’aux années 70-80, nous devons nous élever contre le saccage programmé du patrimoine Cadurcien.

Nous rappelons que la ville de Cahors a reçu le label « Art et Histoire ».
Ce blog n’a pas pour vocation d’empêcher la construction de l’hôtel à Cahors mais de poser légitimement la question de la construction d’un hôtel de 12 m de haut à proximité du Pont Valentré qui occasionnera, en plus, la destruction irrémédiable d’un site archéologique majeur pour notre ville et notre région.

Mobilisons nous pour l’étude et la sauvegarde du Patrimoine Lotois.